Ce soir, l’Argentin de l’Atletico Madrid, Mathias Kranevitter, va peut-être soulever sa première ligue des champions. En cas de victoire de l’Atletico, il aurait pu devenir le second footballeur Algérien à soulever la célèbre coupe aux grandes oreilles après Rabah Madjer.

Né en Argentine, du côté de San Miguel. Il a grandi dès son plus jeune âge du côté de Constantine en Algérie. Son papa, Rodrigo Kranevitter, ancien joueur de football globe-trotter, a joué du côté de l’Algérie au CM Constantine au milieu des années 90. Il a d’ailleurs fait les belles heures de ce club de D1 algérienne. A la fin de sa carrière, il a choisi de rester dans son nouveau d’adoption avec sa famille et le petit Mathias. Le petit Mathias surnommé affectueusement « Malik » va donc passer 6 années en Algérie. C’est d’ailleurs là bas qu’il a commencé à jouer au football. Sa maman Muriella, journaliste de profession devait pour raisons professionnelles rentrer en Argentine afin de couvrir la crise qui avait lieu dans le pays au début des années 2000. C’est ainsi que le petit Mathias est rentré en Argentine et a évolué sous les couleurs de San Martin chez les jeunes, avant de passer professionnel avec River Plate. Début 2016, il a rejoint les Colchoneros de l’Atletico Madrid et va peut-être dans quelques heures soulever sa première LDC.

L’histoire ne dit pas si la fédération algérienne s’est manifestée d’une quelconque façon pour attirer ce joyau à sa sélection mais une sélection composée de « Mahrez-Kranevitter-Brahimi-Slimani » en ligne d’attaque aurait eu fière allure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.