C’est certainement l’une des belles histoires de ce mois de Mai que l’on a vécu avec le Lyonnais Samuel Umtiti. Qualifié au terme d’une superbe remontée pour la ligue des champions avec l’Olympique Lyonnais en finissant deuxième. Le jeune homme de 22 ans a eu le plaisir, le 12 Mai dernier, d’être convoqué pour la première fois dans le groupe France même s’il était inclus dans la liste des réservistes. Il allait avoir le privilège de côtoyer le groupe France en préparation pour l’Euro 2016. Il y a une semaine, Umtiti a profité de la blessure Mathieu pour se frayer une place dans le groupe des 23. Il revient de très loin si l’on repense aux propos de Didier Deschamps tenus en Octobre 2015. Le sélectionneur expliquait à l’époque qu’il n’était pas convaincu par les performances de ce dernier en club et notamment en LDC où Lyon a fini bon dernier de son groupe.

A quoi est dû ce revirement de situation ? Comment en 7 mois a t-il pu retourner l’opinion en sa faveur jusqu’à aujourd’hui figurer dans les 23 Bleus retenus pour l’Euro 2016 ?

Pour Samuel Umtiti, tout à commencer au lendemain du discours du sélectionneur à son égard. La situation urgeait, à quelques mois de l’événement le plus important de l’année, il était primordial de revenir dans les petits papiers du sélectionneur. Sur les conseils de sa famille, il a accepté de rencontrer pour la première fois de sa vie… un marabout. L’idée qui nous vient tout de suite en tête, c’est cette image de ces marabouts « charlatans » qui se disent voyants, guérisseurs, pouvant vous aider à résoudre n’importe quel problème qu’il soit personnel, professionnel ou autre. Ils n’ont qu’une seule idée en tête, celle de soutirer le maximum d’argent possible à leurs victimes.

Le marabout en question auquel a eu recours Umtiti est d’un calibre supérieur, hautement plus élevé. Il est basé à Yaoundé au Cameroun, le pays d’origine du joueur. Ce marabout se fait appeler « Maître Jean ». Il a la particularité d’avoir été sollicité par bon nombre de footballeur des Lions indomptables tels que Alex Song, Benoit Assou-Ekoto, Vincent Aboubakar et bien d’autres encore. Le lyonnais a donc profité de la trêve hivernale pour se rendre à Yaoundé pour rencontrer son futur « héros ». Sa motivation était simple, faire partie de la liste des 23 Bleus qui iront à l’Euro, ceci par tous les moyens. Gri-gris, potions, sacrifice de poules, Maître Jean ne lésine devant rien pour que son poulain atteigne son objectif. Le joueur semblait rechigné au départ mais s’est par la suite exécuté, le résultat ne s’est pas fait attendre.

Premièrement, il a amélioré ses performances en club et regagné plus de crédits auprès du staff tricolore. Deuxièmement, une véritable malédiction s’est abattue sur ses concurrents en EDF. Tout a commencé en Février avec la blessure de Kurt Zouma, qui s’est rompu les ligaments du genou droit lors d’un Chelsea-Man United, indisponibilité de 6 mois minimum. Premier concurrent évincé. La scoumoune se poursuit avec la blessure du partenaire de Umtiti en charnière centrale de l’équipe de France Espoirs, Aymeric Laporte. Ce dernier s’est fracturé la malléole, résultat des courses absence de plus de 3 mois, qui met un terme à ses chances de pouvoir disputer l’Euro. Le coup de tonnerre est survenu à 2 semaines de l’annonce de la liste des 23, avec la suspension pour dopage de Mamadou Sakho. Le joueur de Liverpool a été suspendu à titre provisoire, 30 jours, par l’UEFA, ce qui a réduit à néant ses chances de disputer la compétition.

Le 12 Mai, Didier a communiqué sa liste de 23 joueurs, Maître Jean a suivi avec attention l’annonce. Mais à son plus grand regret, Umtiti ne faisait partie que de la liste des réservistes. Pas suffisant, aux yeux du marabout, qui s’est astreint à une incantation de la dernière chance faite avec… une patte de poulet. Le résultat fut plus que concluant puisqu’en l’espace de une semaine, Raphael Varane et Jérémy Mathieu ont à leur tour déclarer forfait pour l’Euro. A la vue de cette hécatombe, Didier Deschamps n’avait d’autre choix que d’inclure Samuel Umtiti dans les 23, pour le plus grand bonheur de Maître Jean, qui a vu sa prophétie se réaliser. A 9 jours du match d’ouverture, l’incertitude plane toujours quant au défenseur qui épaulera Laurent Koscielny en charnière centrale. Une chose est sûre vu le pouvoir de Maître Jean, le sélectionneur ferait mieux de titulariser le lyonnais s’il veut s’éviter une nouvelle hécatombe au sein de sa défense causé par le marabout d’Umtiti !

Commentaire Facebook

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.