La non-sélection par Didier Deschamps d’Hatem Ben Arfa et Benzema a mis la France à feu et à sang avec des grèves contre la faim organisés contre l’absence des deux joueurs. De plus les déclarations de Cantona, Debbouze et Benzema avaient accusé le champion 98 d’avoir cédé à une partie raciste de la France. Avec le début du ramadan, le sélectionneur des bleus a voulu taper du poing sur la table en interdisant à ses joueurs musulmans de pratiquer le ramadan.

Didier Deschamps a organisé une réunion en présence de tous ses joueurs, son staff, et un invité surprise : l’imam le plus connu de France, Hassen Chalgoumi qui est l’Imam de Drancy célèbre pour ses interventions publiques lors des évènements de Charlie Hebdo de l’année dernière.

« Une pensée pour Charles et toute sa famille. Je peux pas vous en dire plus »

L’Imam de Drancy était présent en début de semaine chez les Bleus pour émettre un fatwa (avis juridique musulman) interdisant le jeûne du ramadan aux joueurs musulmans français que sont Paul Pogba, Bakary Sagna, NGolo Kante et Moussa Sissoko. En bon imam, Hassan Chalgoumi a quand même énoncé une prière pour les Bleus pour leur pardonner de ne pas effectuer le ramadan et leur souhaiter bonne chance pour l’euro.

« Mes chers frères, le ramadan ce n’est pas grave, ne le faîtes pas ! Le plus important c’est de gagner l’euro. En foi avec Allah, vous pourrez toujours fumer la chicha en écoutant du Booba et faire des périscopes comme Aurier. Que Dieu soit avec vous et amen les enfants.
Mais Didier, rappelles Karim et Hatem. Il n’y a pas assez d’arabes dans l’équipe »

Après la belle prière de l’imam de Drancy, Didier Deschamps a tenu à adresser une dernière parole à ses joueurs et en particulier aux sélectionnés étant noirs et musulmans.

« Les gars, je ne vais pas vous mentir. Je vous ai sélectionné comme le dit Sagnol, parce que vous êtes costaud, prêts à aller au combat, physique tant sur le plan technique que tactique. Même si vous êtes musulmans, vous êtes d’abord d’origine noir-africaine et non maghrébine. Pas comme Karim et Hatem, eux je les laisse faire leur ramadan en paix et pour qu’ils soient en forme pendant les matchs amicaux »

Grâce à cette fatwa interdisant le ramadan aux Bleus, le sélectionneur des Bleus a une nouvelle fois pu asseoir son autorité sur son groupe. Les 23 sont fin prêts pour le début de l’euro demain.

Que les dieux et la chance soient favorables à nos Bleus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.