Décidément le coureur britannique n’arrêtera jamais de nous surprendre.

Impérial lors de cette édition du Tour 2016, le leader de la formation Sky Christopher Froome a remporté sa troisième Grande Boucle en réduisant la concurrence à néant et en faisant le spectacle en inventant le SplitFroome en descente et en décidant de monter le Ventoux à pied

En véritable manque de challenge, le Kenyan Volant a fait sensation chez nos confères de Vélosansroues en annonçant sa fin de carrière et sa nouvelle reconversion :

Je viens de remporter mon troisième Tour de France mais le vélo me fait de moins en moins vibrer.

Personne n’ose m’attaquer car je suis trop fort, Quintana est une bûche affublé d’un look d’Inca et aucun de mes poursuivants directs au classement (Yates et Mollema) n’auraient pu être cités par un suiveur standard de vélo il y’a de cela quelques mois, je dois faire le spectacle pour donner un intérêt à la compétition et en plus tout le monde croit que j’utilise un moteur sur mon vélo ce qui me vaut de copieux sifflets sur certains podiums.

J’ai donc décidé de mettre fin à ma carrière dans le cyclisme et de me reconvertir dans le marathon.

Ma course a pied folle dans le Ventoux m’a donné des idées et le trait d’humour de mon directeur sportif à l’issue de l’Etape (NDLR : Chris va pouvoir maintenant concourir au Marathon de Paris) m’a donné des idées.

En effet, je me trouve pas si mal à pied et j’ai envie de relever le Challenge.

En plus je suis né au Kenya et dans ce pays on a de la concurrence au sein de cette discipline.

Malheureusement je suis trop juste pour les Jeux, mais je compte me préparer durant ses prochains mois pour remporter le Marathon de Paris en mars prochain.

En plus d’être le Kenyan Volant (NDLR : surnom de Christopher Froome), on m’appellera désormais le Kenyan Omniscient

Quel cran !

Commentaire Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.