Le phénomène du jeu Pokémon Go crée une frénésie dans le monde entier, désormais le monde du foot a été touché par cet engouement ; les joueurs en sont fous à tel point que dans certains clubs le jeu est interdit mais plus étonnant c’est la reconversion soudaine d’un footballeur en dresseur de Pokémon Go !

Le destin de Sakari Mattila, joueur finlandais de Fulham, a changé depuis quelques semaines. Durant ces vacances, le milieu du club londonien a subi de plein fouet le phénomène Pokémon Go. Habitué et agacé par le banc de touche tout au long de sa carrière, Mattila a décidé sur un coup de tête d’arrêter le football pour devenir dresseur Pokémon.

« Je n’ai plus le même amour pour le foot qu’avant. Depuis petit je suis fan de Pokémon, j’ai toujours regardé les dessins animés : voir Sacha chasser les Pokémons et devenir le meilleur dresseur. Le foot m’a permis d’avoir assez d’argent pour changer complètement de métier ; il est temps pour moi de réaliser un rêve de gosse : devenir dresseur Pokémon ! »

Le néo-retraité a évoqué dans nos colonnes, sa nouvelle vie depuis son retrait du rectangle vert mais aussi son nouveau loisir : chasser des Pokémons.

« Ces dernières semaines durant mes vacances aux Etats-Unis, je ne pensais plus au foot et la Pokémonmania a frappé le monde. Dans le pays de l’Oncle Sam, j’étais en complète immersion dans le mouvement Pokémon. J’ai vu des scènes totalement surréalistes à Central Park où tout le monde  jouait et était fasciné par le jeu Pokémon Go. »

« Ma nouvelle vie se résume désormais à parcourir le monde à la recherche de Pokémons, visiter un maximum de Pokéstops, posséder le plus d’arènes possibles, atteindre le niveau 40 et trouver un maximum de Pokémons rares et remplir mon Pokédex. Mon rêve ultime sera d’avoir un Mewtwo. Le foot c’est fini, à moi les Pokémons ! »

Le jeu Pokémon Go n’est qu’à la base une occupation, mais désormais il est devenu en très peu de temps, un métier à part entière pour certains, alors à quand des clubs professionnels de Pokémons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.