Peu aligné par son entraîneur Unaï Emery, et en manque de temps de jeu, Hatem Ben Arfa a décidé de s’engager au FC Shanghaï.

À peine arrivé, déjà reparti ! Le milieu parisien Hatem Ben Arfa a choisit de quitter la capitale pour aller s’exiler en Chine, au FC Shanghai aux côtés de Carlos Tevez. À la recherche de temps de jeu, et indésirable aux yeux de son coach, l’ancien niçois a choisit un challenge sportif à sa hauteur. Grand fan de l’Asie, Ben Arfa s’est dit enjoué de rejoindre le FC Shanghaï :

« Shanghaï est mon club de cœur. J’ai regardé tous les films de Bruce Lee et Jackie Chan et j’aime plus que tout les nems sauce harissa., et j’adore les sushis !Je kiffe la Chine, j’y vais avant tout pour le côté sportif et alimentaire, je m’en fous d’être payé 16 millions par an ! Je vais rejoindre un championnat très relevé et égal à mon talent… »

Ben Arfa : « Je testerai même le kebab à la viande de chien ! »

Cependant le néo-joueur de Shanghaï a clamé sa nostalgie de laisser l’amour de sa vie en France : les kebabs sauce algérienne – harissa.

« En France j’abandonne le kebab… Le kebab c’est ma vie, quand je cirais le banc seul le kebab pouvait me réconforter durant cette période difficile pour moi ! En Chine, il n’y a pas de kebab alors on va essayer d’en implanter. Pendant ma vie chinoise, je mangerai la bouffe locale, même des insectes, des serpents, du requin, du chat…Je testerai même le kebab à la viande de chien ! »

À Shanghaï, Hatem Ben Arfa devrait toucher 15 millions d’euros, de quoi lui permettre d’importer et de manger quelques kebabs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.