Memphis Depay, nouvelle recrue lyonnaise doit s’adapter au championnat français et à la spécialité de son équipe : la simulation !

En conférence de presse, le président rhodanien, Jean-Michel Aulas a forcé sa pépite néerlandaise à avouer qu’il y avait pénalty sur Nilmar contre le PSV Eindhoven en 2005 en quart de finale de Ligue des Champions. De plus Depay a clairement pu observé depuis son arrivée la spécificité du travail de son entraîneur Bruno Génesio. L’ancien mancunien s’est exprimé sur ses sessions d’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers :

« Les entraînements que j’effectue à Lyon sont totalement de ceux que j’ai pratiqué auparavant. On commence par un footing, puis un travail à la piscine pour perfectionner nos plongeons afin d’obtenir des penaltys, ensuite pour conclure avec une séance d’acting, de théâtre pour les simulations. Une fois, j’ai oublié de mettre ma bouée j’ai pris cher par le coach ! J’ai aussi oublié, nous avons des cours de chant dans le but d’exercer notre voix à appeler l’arbitre le plus fort possible ! Finalement le seul moment où nous touchons le ballon, c’est sur FIFA… »

L’entraîneur lyonnais Bruno Pep Génésio a voulu expliquer ces méthodes d’entraînement au quotidien So Footix :

« Regardez mes entraînements, ce sont des entraînements de génie ! Des entraînements pluridisciplinaires, personne n’avait fait ça avant moi : Piscine, théâtre, Chant, Danse. J’ai transformé le foot en Star Academy ! Avant Lacazette était juste un bon attaquant, maintenant il est devenu un grand buteur et incroyable simulateur. Grâce mes exercices de coaching, on a pu obtenir au moins 15 penalties depuis le début de la saison. Même Guardiola, Klopp ou encore Simeone, ils ne savent pas comment faire ; je sais qu’ils m’envient et me jalousent. »

Entre les entraînements de Mourinho et ceux de Génésio, Depay a du voir la différence de niveau…

Commentaire Facebook