La décision prise par la FIFA, hier, est historique et elle risque de faire date. Le match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde ayant opposé l’Afrique du Sud au Sénégal va être rejoué. Pour rappel, en Novembre 2016, des décisions plus que controversés avait émaillé la rencontre. L’arbitre de la rencontre, Joseph Lamptey avait notamment sifflé un penalty en faveur de l’Afrique du Sud pour une main inexistante d’un joueur sénégalais.

L’arbitre ghanéen s’était vu signifier par la suite une radiation à vie de sa profession pour manipulation de match. Cette décision de rejouer le match arrive à point nommé pour le Sénégal qui est actuellement en mauvaise posture (3ème place) dans son groupe de qualification pour la CDM.

Mais cette décision pourrait avoir de lourde conséquence puisque d’autres équipes qui se sont sentis lésées par le passé sont prêtes à refaire parler d’elles. Paddy McCaul, son nom ne vous dit sans doute rien, mais il est prêt à se lancer dans une bataille qui pourrait avoir des conséquences exceptionnelles. Tout le monde se souvient du match France-Irlande de 2009 avec la fameuse main de Thierry Henry.

Plusieurs voix s’accordaient à dire à l’époque que le match devait être rejoué. Le calendrier surchargé couplé à la date du tirage au sort des poules avait réduit à néant les espoirs irlandais. Lors de cette Coupe du Monde qui se déroulait … en Afrique du Sud, la France du football avait sans aucun doute connu son plus grand affront avec la honte du bus de Knysna.

Huit ans après les événements, l’Irlande est décidée à refaire cette rencontre. Si les Irlandais venaient à s’imposer, il faudrait tout simplement faire rejouer cette Coupe du Monde 2010. L’Espagne pourrait perdre le bénéfice de sa seule Coupe du Monde. On pourrait avoir 2 coupes du monde successives, l’une au mois de Juin et l’autre au mois de Décembre 2018. Le sort du football est suspendu entre les mains de l’Irlande et du TAS.

Commentaire Facebook