Pour son entrée en lice en Ligue des Champions hier soir, le PSG n’a pas fait dans le détail face à leurs adversaires du Celtic Glasgow. Les Parisiens se sont imposés sur le score de (5-0) grâce à une excellente prestation d’ensemble collective. Les hommes d’Unai Emery se sont rendus la rencontre facile. De plus, le trio »MCN » (Mbappé-Cavani-Neymar) est en train de prendre de plus en plus d’épaisseur et s’affirmer comme étant le meilleur trio d’Europe. Le trident offensif s’est régalé hier soir, ils ont tous scoré au cours de la rencontre.

Malgré tout, un membre du trio était insatisfait au moment de quitter la pelouse, il s’agit du brésilien Neymar. La recrue la plus chère de l’histoire s’est montré exaspéré par les nombreuses fautes desquelles il a été victime. A un moment dans la rencontre on pensait même qu’il était prêt à en découdre à le jeune écossais Anthony Ralston. Alors que le latéral droit du Celtic essayait de faire monter Neymar en pression en lui faisant des grimaces, le brésilien lui a signifié le score du match à l’instant T, qui était de 3-0 en faveur du PSG.

A la fin du match, Neymar a refusé de serrer la main de Ralston. Ce dernier véxé s’est mis à insulter Neymar qui en a fait de même avant d’être stopper par Thiago Silva et Marco Verratti, témoins de la scène.

Le petit Italien a été très loquace en zone mixte puisqu’il nous a rapporté les propos de Neymar au vestiaire qui était encore très remonté.

« Neymar était très fâché dans le vestiaire. Les joueurs du Celtic ont joué très dur sur lui. A la fin, il était prêt à régler ses comptes avec n’importe qui. Il nous a même dit dans le vestiaire qu’il aurait pu avoir Conor Mc Gregor comme adversaire (rires) vu qu’il est anglo-Saxon lui aussi. Il a dit sur le coup de la colère bien sûr parce que dans la réalité, il faut dire la vérité, il ne tiendrait pas 10 secondes (rires)

Marco Verratti a régalé les quelques journalistes présents en zone mixte et on l’en remercie.

Commentaire Facebook