Décidément les footballeurs français n’en finisse avec leurs frasques. Après Ribéry, Benzema,Valbuena et M’Vila pour ne citer qu’eux, c’est au tour d’un autre international français de défrayer la chronique. Il s’agit du parisien Laywin Kurzawa. A l’instar de Mathieu Valbuena, il a lui aussi fait l’objet d’un chantage d’un groupe crapuleux bien organisé.

L’objet du chantage était une vidéo compromettante filmée dans un bar à chicha très fréquenté sur les Champs-Elysées. Selon les témoins présents au moment des faits, l’ancien monégasque n’y ait pas allé par le dos de la cuillère au moment de définir son sélectionneur Didier Deschamps. Les équipes de Sporteuro ont réussi à entrer en contact avec Mourad un des habitués du bar présent au moment des faits. (Par souci de confidentialité nous avons modifié son nom.) 

SportEuro : Que s’est t-il réellement passé en cette soirée du 4 septembre 2017 ?

Mourad : Les faits se sont déroulés le lendemain de la rencontre France-Luxembourg. Les Bleus avaient fait un piteux (0-0). Kurzawa est venu au bar avec un petit groupe d’ami, 4-5 personnes grand max. Ils ont commandé plusieurs grandes chichas. Kurzawa, il a tiré quelques lattes et il a lâché l’affaire. J’étais attablé face à eux, j’étais avec ma copine. On les avait face à nous et ils avaient l’air joyeux.

SportEuro : Vous pouviez entendre la teneur de leur conversation ?

Mourad : En effet, ils était à moins d’un mètre donc il suffisait juste de tendre l’oreille pour entendre ce qu’il disait.

SportEuro : A quel moment, les choses ont dérapé selon vous ?

Mourad : Il n’y a pas vraiment eu de dérapage, c’est juste qu’à un moment ils étaient en train de prendre des snaps je pense en rigolant a tue-tête. Y a un des potes de Kurzawa qui lui demande ce qu’il pensait de Deschamps pour rigoler. Au début, il est resté très sobre : Deschamps c’est un très bon coach, il m’a lancé en EDF, je lui doit beaucoup etc…  T’as son pote qui insiste et qui lui demande d’aller dans le fond de sa pensée, sans langue de bois. Là, Kurzawa s’est lâché tel Serge Aurier pendant sa vidéo périscope: « Deschamps, il a ses chouchous Griezmann, Pogba, Koscielny, ils peuvent faire ce qu’ils veulent, ils seront toujours titulaires. Deschamps contrairement à Laurent Blanc, c’est pas une fio**e, juste une tantouze qui sait hausser la voix ».                                                                                                                                                    Cette phrase à provoquer l’hilarité de la salle mais elle était censée rester en vase-clos. Il y a une personne mal intentionnée qui l’a pris en vidéo à son insu à ce moment-là.

Les malfaiteurs ayant tenté de faire chanter Kurzawa ont été interpellés. Nous verrons si Kurzawa sera convoqué dans la prochaine liste de Didier Deschamps au mois d’Octobre.

Commentaire Facebook