La pseudo altercation supposée entre Neymar et Edinson Cavani a fait les choux gras de la presse cette semaine. Tous les médias n’ont parlé que de ça.  Qui a tord ? Qui doit tirer les pénaltys au PSG, tous les censeurs du monde du football avaient leur avis sur la question. Mais il y en a un à qui tout ce ramdam n’a pas plus, il s’agit du brésilien Neymar. Lui le plus gros transfert de l’histoire du football (222 millions d’euros), l’un des 3 meilleurs joueurs du monde à l’heure actuelle.

Il a vécu très mal vécu la scène de la discorde lors du PSG-Lyon, lorsque Cavani a refusé qu’il tire le pénalty. Il s’est senti bafoué dans son estime et son ego en a pris un sacré coup. Suite à cet incident, il s’est changé les idées du côté de Londres en compagnie de Lewis Hamilton. Rentré mercredi, il a ensuite dîné avec Dani Alves et … Edinson Cavani, histoire d’aplanir les tensions.

Ce jeudi, à la demande de la direction parisienne, il a présenté des excuses solennelles à tout le groupe suite à son attitude. Lui, la superstar de l’équipe censé être le chaînon manquant à l’effectif parisien pour enfin remporter la LDC, il a dû se référer aux directives de sa hiérarchie chose que même en son temps Zlatan Ibrahimovic n’a jamais connu ! C’est pour dire. Suite à ça, l’ancien barcelonais a pris une décision forte, celle de ne plus vouloir jouer les rencontres face aux clubs de petits acabits.

A 30 millions d’euros par an, on doute fortement que cette situation puisse perdurer jusqu’à la fin de la saison. A l’heure où nous commencions à rédiger cet article, le forfait de Neymar pour la rencontre n’était pas encore officiel. Une chose est sûre, c’est qu’elle s’inscrit dans la logique du joueur de ne plus vouloir jouer que les rencontres importantes dans lesquelles il sera susceptible de faire la différence en LDC ainsi que les matchs face aux autres cadors de L1.

Commentaire Facebook